Lundi 21 août 2017

Rechercher

Tour(s)plusCollectivités

Logo Tours Plus

              L’agglomération Tour(s)Plus

 

 

 

Le tramway de ToursUn tramway pour desservir plus d’emplois

Une métropole pour plus d’innovation

La Loire pour mieux vivre au rythme de la nature

Une architecture d’exception pour mieux entreprendre

 

Avec 19 communes et près de 285 000 habitants, l'agglomération de Tours, liaison naturelle entre Paris et le Grand Ouest, est un territoire attractif situé au cœur du Val de Loire, inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco. Berceau français de la Renaissance, ce territoire a conservé de cette période un patrimoine bâti important, un goût de l'esthétique, de la création et de la culture.

Appréciée à juste titre pour son art de vivre, ses paysages d'exception, ses jardins, ses châteaux et son vin, l’agglomération tourangelle entre dans une phase de grands projets qui vont marquer sa configuration. La mise en place de la première ligne de tramway en est une preuve. De nombreux grands projets urbains et culturels voient le jour à l'instar de l'éco-quartier Monconseil, du futur quartier des « casernes » friche militaire en plein cœur de la ville transformée en "quartier climat", du futur Pôle des arts graphiques sur le site de l’imprimerie Mame ou le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré dont les travaux débuteront dès 2015.

 

La compétitivité économique est reconnue et la capacité d’innovation importante avec le développement de la recherche appliquée, la maturité des pôles de compétitivité, l'ouverture à l'international de l'université.

 

A elle seule, Tours compte 140 000 habitants, dont 23 000 étudiants en pleine ville, qui contribuent à sa dynamique au même titre que la vie culturelle, festive et associative dense. Si le bassin de vie est porteur de développement, la ville reste l'élément moteur, le cœur de l'agglomération et celui de son identité.

 

L’agglomération tourangelle en quelques chiffres:

 

285 000 habitants, soit 47,7% de la population d'Indre-et-Loire, la première agglomération de la région Centre.

Une population jeune : la part des 15-29 ans et des 30-59 ans représentent les tranches d'âge les plus importantes avec respectivement 24,4% et 38,2%, soit 2/3 de la population.

 

19 communes

14 000 entreprises

130 000 salariés

3 pôles de compétitivité (S2E2, Cosmetic Valley et Elastopôle)

2 pépinières d'entreprises, celle du Sanitas à Tours et celle de Joué-lès-Tours

1 200 000 nuitées touristiques par an (hôtels, gîtes, campings)

26 monuments classés et 198 sites inscrits

 

                     

 

Une agglomération attractive et culturelleCentre des congré Vinci de Tours

 

 

Equipements culturels

 

- Nouvel Olympia : le CDRT (Centre Dramatique Régional de Tours) a ouvert ses portes en 2003, il accueille chaque année en moyenne 20 000 spectateurs et comprend une salle de théâtre de 466 places.

- Le Grand Théâtre : un air d’opéra Garnier ! Avec son escalier monumental, ses salles à l'italienne, ses peintures au plafond, le grand théâtre de Tours est effectivement inspiré de son célèbre homologue parisien. Il faut dire que dans le jury qui sélectionna le projet figurait Charles Garnier lui même, et que l'architecte retenu, Jean Hardion, fût l'un de ses disciples. Aujourd'hui, le théâtre propose saisons lyrique et symphonique, concerts de musiques de chambre, spectacle jeune public, crée et produit des spectacles. Il dispose même d'un atelier de confection de costumes, fabrique ses décors et accessoires. Le théâtre abrite aussi l'Opéra de Tours, seul opéra de la région Centre, qui présente la particularité d'avoir son chœur permanent et son orchestre symphonique.

- CCNT : Le Centre Chorégraphique National de Tours est l'un des 19 centres chorégraphiques français. A l'instar de ses semblables, il a pour mission de créer, programmer, diffuser, accueillir, sensibiliser. C'est le danseur et chorégraphe Thomas Lebrun qui depuis 2011 donne corps à ce beau projet artistique.

- Salle Thélème : salle de 598 places assises accueillant la programmation annuelle du service culturel (théâtre, concerts, danse, ou diverses manifestations de l’Université.)

- Le Temps Machine : espace dédié aux musiques actuelles comprenant une salle de spectacle modulable de 600 places debout, un café-concert de 150 places, des locaux de répétition et un espace documentaire.

- Centre international de congrès Vinci (Photo) : en cœur de ville, face à la gare TGV, Vinci propose une infrastructure de 4 500 m2 de surface plate avec 3 auditoriums ; 22 salles modulables d'atelier.

 

Innovation et recherche au cœur des priorités de l’agglomération de Tours

4 pôles de compétitivité, 5 centres d’études et de recherche mixtes, plus de 140 laboratoires de recherche publics et privés, 1 500 chercheurs regroupés autour de l’Université, du CEA et de l’INRA : la situation florissante de la recherche dans l'agglomération tourangelle résulte d'une politique innovante de soutien à la compétitivité des entreprises qui a su favoriser très tôt le rapprochement d'unités de recherche d’une entreprise privée et de laboratoires de recherche publics. Ce fut le cas dès 1995 avec ST Microelectronics, l'Université de Tours et le CEA.

 

Cette stratégie a été initiée 10 ans avant la mise en œuvre de la politique des pôles de compétitivité. Depuis, l’implication de Tour(s)plus en matière de R&D ne s'est pas démentie, tant pour prévenir les risques de désindustrialisation sur le territoire que pour accompagner les politiques de développement des entreprises. Ainsi, en 2007, la communauté d'agglomération consacrait 2,25 M€ à la politique recherche et innovation ; un budget qui s'élève à 6,19 M€ en 2012.

 

Enseignement et recherche

Grâce à une multitude d'enseignements, le pôle universitaire connaît un rayonnement international, notamment au niveau de la Faculté de Lettres et de Langues.

L’Université de Tours (qui accueille aujourd’hui 23 000 étudiants, plus de 50 filières de formation), a préféré un développement équilibré et décentralisé, bien réparti à travers la cité, plutôt que le mode « campus » à la périphérie de la ville. Avec l’UFR de Droit, Economie et Sciences Sociales, un Institut d'administration des entreprises, un pôle ayant pour thème les Sciences de l'homme, le quartier des Deux-Lions constitue une véritable « plaque tournante » de la connaissance.

 

L'université François Rabelais en plein centre de Tours : propose 7 unités de formation et de recherche (art et sciences humaines, droit, économie, gestion et commerce, lettre et langues, etc.). Elle comprend une école polytechnique universitaire, deux IUT et 40 laboratoires de recherche. Elle compte 20000 étudiants et 1300 enseignants chercheurs

 

Le pôle universitaire en bref

  • une cinquantaine de laboratoires reconnus
  • 675 enseignants, chercheuses et chercheurs
  • 6 UFR Technologiques et 2 instituts universitaires     
  • 3 IUT, 12 départements
  • 1 école d'ingénieur
  • De nombreuses formations supérieures professionnaliséesESCEM Tours
  • Un Centre d'études supérieures de la Renaissance
  • L'ESCEM: école figurant dans le prestigieux classement des 50 meilleurs masters de management internationaux et bénéficie des accréditations internationales les plus reconnues. Elle compte 2 600 étudiants chaque année

     

    Mobilité dans l'agglomération:

     

    Vélo:

    • Velociti : service de location longue durée de vélos pour 2 euros par mois. L'agglomération a mis en place une flotte de 1 400 vélos depuis son année de lancement en 2006
    • Geovelo: site permettant de calculer ses itinéraires à vélo
    • 427 kilomètres de voies cyclables
    • L'opération VAE qui assure une aide financière à ceux qui souhaitent s'équiper d'un vélo électrique

     

    Les transports en commun:

    • Bus et autocars: Fil bleu est un réseau de transport urbain, il dessert 25 communes et transporte 25 millions de voyageurs par anFil vert: ce réseau comprend 20 lignes d'autocars desservant 181 des 277 communes du département d'Indre-et-Loire
    • Tramway : ouverture de la première ligne le 31 août 2013
    • Trains:

      • TER centre : rapide, écologique et confortable, le TER permet de se déplacer sur l'ensemble de la région centre
      • Train grandes lignes: l'agglomération compte 2 gares TGV (Tours (photo) et Saint-Pierre-des-Corps) qui Gare de Tourspermettent de rallier la capitale en 55 minutes, mais aussi Lyon, Lille, Strasbourg, Marseille, Bruxelles et Londres

 

 

 

 

 

 

 

                   Carte réseau transport Avion : Aéroport international comptant 125 000 passagers annuels qui permet de rallier Dublin en 1h40,      Marseille en 1h30, Londres en 1h20.

                   Autoroutes :Tours est au cœur d'une étoile autoroutière à 5 branches, desservie par les autoroutes A10, A28 et A85.

 

 

 

 Présentation de la Direction de l'énergie de Tour(s) Plus

 

 Plaquette Direction de l'énergie de Tour(s) Plus


Téléchargement en cours...
Fermer